La victime du pervers narcissique est soumise à une forme insidieuse de manipulation et d’emprise. Du fait, elle subit des violences sous différentes formes :  des abus émotionnels, physiques ou financiers. Le pervers s’attaque à l’identité, à la confiance en soi, au sentiment d’indépendance et à la dignité de sa victime. Les agirs du pervers narcissique induisent chez la victime de l’anxiété, des symptômes psychosomatiques, et de la dépression.

Qui peut devenir victime d’un pervers ?

Les pervers disposent d’une sorte de radar qui leur permet de repérer leur proie et de dénicher parmi les personnes fragiles ou vulnérables celle qui va rester à ses côtés, peu importe les circonstances.

Tous, même les personnes très intelligentes peuvent devenir victime du pervers narcissique sans réaliser ce qui leur arrive car les conduites du pervers narcissiques paralysent la pensée de leur proie. Certaines personnes sont pourtant plus à risque : les  personnes qui manquent de confiance en elles, celles qui manquent de sécurité intérieure. Nombre de victimes souffre d’insécurité affective car elles ont grandi dans un environnement instable, anxiogène voire maltraitant.

Certaines ont subi des manquements de la part de leur entourage, un abandon, des abus ou de la maltraitance dès leur enfance. Ce qui les rend particulièrement vulnérables. D’une part elles ne savent pas repérer le danger. En effet,  nombre de situations dégradantes ou dangereuses que le pervers narcissique leur fait subir leur semble normal car elles l’ont subi dans leur enfance. D’autre part, elles ont tendance à choisir un partenaire qui leur donnera l’occasion de  « réparer »  le ou les parents responsables.

Pourquoi la victime reste avec son bourreau ?

La victime du pervers narcissique reste avec son bourreau malgré la souffrance qu’il lui inflige. Le fantasme de pouvoir le soigner sous-tend son acceptation. Un pervers sait reconnaître parmi toutes les femmes celle animée d’une passion réparatrice, capable de s’investir sans relâche dans la mission de guérir l’autre.

C’est pourquoi, face aux violences subies, les victimes ne réagissent pas et restent sans se révolter.  Elles n’osent pas dénoncer la violence,  restent passives sous l’emprise aliénante de leur bourreau.

Pour se libérer de cette emprise la victime du pervers narcissique a besoin de soutien.

Aider la victime du pervers narcissique

Aider la victime du pervers narcissique consiste tout d’abord à la soutenir pour l’aider à comprendre qu’elle est victime. Le pervers narcissique reste dans le déni de son trouble et ne va jamais chercher à changer. La relation délétère avec lui doit donc s’arrêter pour préserver la victime mais c’est très difficile pour la victime de partir. Il s’agit donc de la soutenir dans ce processus de prise de distance.

Après avoir subi le harcèlement, les différentes pressions réitérées et d’autres actions délétères du pervers, la victime est totalement confuse, perdue. Les dégâts psychiques peuvent aller jusqu’à la dissociation traumatique.

Aider la victime passe aussi par un travail menant à la reconstruction de l’image de soi extrêmement dégradée qui a mené la victime à tomber dans le panneau du pervers narcissique. C’est justement cette faible image de soi, ce manque de confiance en ses capacités qui ont précipité la victime dans le piège du miroir aux alouettes que le pervers a agité au départ de la relation pour la séduire et la mettre en confiance.

Grâce à mes connaissances et mes compétences dans le domaine de la manipulation pervers, je vous accompagne à comprendre la relation d’emprise que vous vivez et à vous en libérer.